Brasserie de la république – Mantes la Jolie

Chant : Valérie & Emie

Guitare : Michael & Kikaï

Basse : Thierry

Claviere : Etienne

Batterie : Serge

[AddICTION] – Brasserie de la République – Mantes la Jolie (78) Le 6 octobre 2007
 
Si le lieu n’est pas encore connu pour ses hauts faits d’armes musicaux, débuts obligent, on ne lui reprochera pas de nepas être accueillant et c’est dans une véritable salle sonorisée comme il se doit que la Brasserie de la République, le BR pour les intimes, reçoit ses musiciens et son public pour une grande soirée de rock qui met à l’honneur ce soir une jeune formation parisienne qui se concentre sur les reprises et qui le fait avec beaucoup de bonne humeur ! Une assiette de tapas ou une douzaine d’huîtres de Cancale pour occuper les papilles, un peu de bière ou de vin pour embrumer les esprits et la musique d’Addiction en toile de fond, la soirée sera bonne et les amis venus parfois de très loin pour l’occasion sont bien décidés à en profiter pleinement …
Avec ses deux chanteuses, la grande Valérie à la voix fine et suave et la petite Emmy à la voix forte et racée, [AddICTION] est parvenu à attirer très rapidement l’attention et c’est en attaquant d’entrée de jeu avec « Mustang Sally » que le gang parisien a marqué son premier essai au moment même où ses collègues rugbymen se faisaient sérieusement dominer de l’autre côté du Channel !

Pas de All Blacks dans la salle et c’est donc sans la moindre opposition d’une quelconque défense que la paire de guitariste faite de Kikai aux Gibson et Michael aux Fender va venir asticoter le public en lui offrant une succession plutôt bien choisie de standards de la trempe de « It’s A Man’s Man’s World », « Sunny », « Ain’t No Sunshine When She’s Gone » ou encore « With Or Without You » et revisitant dans le texte et à sa propre manière les grands noms de la pop, du rhythm’n’blues et du rock, soutenu dans cette démarche par Etienne qui maintient le tout de ses claviers avisés et par une section rythmique où Thierry et Serge s’escriment comme de beaux diables.
Parti sur AC/DC et « The Jack », c’est avec « What’s Up » des 4 Non Blondes qu’Addiction reviendra à la scène au moment même où la France reprenait le dessus sur la Nouvelle Zélande et c’est en continuant son enchaînement de standards que le groupe nous séduira encore et encore, saupoudrant un superbe « Sitting On The Dock Of The Bay » ou envoyant sans le moindre ménagement un splendide « Proud Mary » et laissant lentement monter en lui quelques « Stand By Me», « I Feel Good » et autres « Night In White Satin » pour mieux lancer l’assaut final avec un « Knockin’ On Heaven’s Door» qui sera le théâtre d’une superbe montée en voix apte à mettre tout le monde d’accord sur la prestation du jour !

Le public en demande encore un peu et c’est rejoint par Omar, un des tous premiers batteurs de Trust vers la fin des glorieuses seventies qu’[AddICTION] remontera dans la Mustang pour un final particulièrement réjouissant avant que ce cogneur de premier ordre ne chausse la guitare en compagnie de son frère Momo et ne vienne régaler les fans du mythe hard d’un «Saumur » un peu tiré par les cheveux côté rythmique, improvisation oblige, mais accueilli comme il se doit par une salle tombée sous le charme des musiciens …
Les klaxons saluent comme il se doit la victoire d’[AddICTION] dans les rues de Mantes la Jolie et on tire même au loin quelques feux d’artifices pour couronner ce succès dont personne ne doutait ! Côté salle, on s’affaire, on range, on débarrasse et tout le monde semble content d’une soirée à la fois riche et conviviale placée sous le signe du rock’n’roll …
Un son digne des meilleurs clubs, une programmation variée et axée sur la qualité avec dans les jours et les semaines à venir rien de moins que Tony Coleman, Royal Bubble Orchestra, Nina Van Horn, Double Stone Washed ou encore Blues Power Band, le BR est devenu en très peu de temps l’endroit à fréquenter absolument dans le Grand Ouest parisien.
Qu’on se le dise !

Zicazic – [AddICTION]
Fred Delforge – octobre 2007